cm

Le Président Edouard Fritch, et le ministre du développement des Ressources Primaires, Tearii Alpha, ont rencontré mercredi après-midi, à la Présidence, 47 jeunes engagés en service civique à la Fédération des Œuvres Laïques (FOL), présidée par Patricia Teriiteraahaumea.

 

Ces jeunes issus des archipels des Tuamotu, Australes, et des Iles du Vent (Tahiti et Moorea), ont été rassemblés durant quatre jours, afin de suivre une formation civique et citoyenne, au travers notamment de la découverte des institutions. Ils ont également été sensibilisés au développement durable grâce à des échanges et réflexions sur la faune, la flore et les énergies.

 

Durant cette rencontre, le Président a souligné l’intérêt et l’importance de ce dispositif du service civique mis en œuvre par l’Etat en Polynésie française, et souhaite notamment son développement.

 

Le service civique permet à des jeunes de 16 à 25 ans de s’engager pour une période de six à huit mois, durant laquelle ils effectuent un minimum de 24 heures par semaine une mission d’intérêt général, au sein d’une association ou d’une collectivité publique. Ils bénéficient d’une indemnité mensuelle de 61 254 Fcfp nette versée par l’Etat et d’une indemnité complémentaire de 12 838 Fcfp versée par la structure d’accueil, soit 74 092 Fcfp. La Fédération des Œuvres Laïques a accueilli près de 500 jeunes depuis le début de l’année et a notamment formé des tuteurs pour les encadrer.

 

Huit jeunes en service civique sont actuellement impliqués dans un programme d’animation intitulé, la « Fête du chant », et qui concerne de nombreuses communes de Tahiti, tout au long de l’année. Le Président a indiqué qu’il souhaitait que le mouvement associatif accueille les jeunes polynésiens souhaitant s’engager dans des missions d’intérêt général au service de la population polynésienne.

 

Gouvernement Fritch sept. 2014 - jan. 2017

Liens utiles

 

-www.net.pf

-www.innovation-publique.pf