Inauguration du centre de traitement des alertes

2018-06-08T12:01:17+00:00 8 juin 2018|

Le Président Edouard Fritch, a inauguré, vendredi matin, le Centre de traitement des alertes (CTA), de Arue et de Pirae, situé au centre hospitalier de Taaone.

Le Haut-commissaire de la République, René Bidal, le ministre de l’Economie verte et du domaine, Tearii Alpha, le ministre de la Santé et de la prévention, Jacques Raynal, et le ministre de l’Equipement, René Temeharo, étaient également présents.

Le CTA est implanté au Centre hospitalier de la Polynésie française sur une plateforme commune avec le SAMU (centre 15). La réception des appels aux deux numéros d’urgence 15 et 18 est donc regroupée sur une seule et même plateforme, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Désormais, les équipes sont unifiées et coordonnées pour une plus grande efficacité opérationnelle.

Le nouveau centre de traitement et de régulation des appels bénéficie des dernières innovations technologiques. Un logiciel spécifique permet ainsi une meilleure gestion opérationnelle avec des éléments cartographiques et géographiques.

 

Le CTA est dimensionné pour réceptionner les demandes de secours en provenance d’autres communes de Polynésie française. Il est le fruit d’une mobilisation collective associant le Pays et l’Etat avec les communes. Le projet a été cofinancé à hauteur de 64 millions Fcfp par le fonds intercommunal de péréquation (FIP) et la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR).