Education : second séminaire des établissements en démarche de développement durable

2018-10-16T10:31:32+00:0016 octobre 2018|

Le second séminaire des établissements en démarche de développement durable a débuté ce mardi. Une présentation du cadre de référence pour tous devait marquer le début du séminaire, puis des interventions des partenaires potentiels des directions et services du Pays étaient prévus.

Les retours très positifs de la part des partenaires et des participants au premier séminaire E3D organisé par la DGEE (Direction Générale de l’Education et des Enseignements) à la fin du mois de mai dernier ont encouragé le département de la vie des écoles et des établissements, associé au département de l’action pédagogique et éducative de la Direction Générale de l’Education et des Enseignements, à poursuivre sa stratégie d’ouverture de l’école polynésienne vers le monde scientifique et le monde associatif et leurs ressources.

Un séminaire pour les établissements en démarche de développement durable (E3D), les 16, 17 et 18 octobre, dans la continuité du précédent, destiné aux acteurs du monde de l’éducation, a ainsi été organisé autour de 3 axes forts :

– Les parcours éducatifs de l’élève à travers la thématique du Développement Durable ;

– Nature et Culture, piliers d’une pédagogie de projet adaptée au contexte territorial ;

– Le développement des réseaux d’acteurs pédagogiques, associatifs, scientifiques, institutionnels publics ou privés.

Trois nouveautés pour ce deuxième séminaire E3D : la participation des directeurs et professeurs de collèges et lycées des archipels (îles Sous Le Vent, Australes, Tuamotu/Gambier, Marquises), l’intervention d’une mission de l’Organisation Teragir, en charge du Label EcoEcole, EcoCollège, EcoLycée, en expérimentation avec l’Education Nationale pour le Label E3D et une soirée et une journée (mardi soir et mercredi matin) en immersion au Centre culturel de l’association Pu Atiti’a à Pao Pao à Moorea.

Hinano Murphy, présidente de cette association, en partenariat avec l’Université Gump, Te Mana o te Moana et les associations culturelles de l’île vont ainsi proposer un programme d’activités nocturnes et en journée en lien avec les sciences et le patrimoine naturel et culturel. Deux conférences plénières sont programmées ainsi que des ateliers thématiques afin de permettre d’explorer les champs des possibles en Polynésie française dans le domaine de l’éducation à l’environnement et au développement durable et afin de porter de nouvelles initiatives pédagogiques.

A l’instar du premier séminaire, un moment de travail collaboratif inter-degré par secteur est prévu pour permettre soit de continuer un travail élaboré dans le cadre de liaison école-collège-lycée, soit d’en poser les bases et le poursuivre au cours de cette année scolaire. Comme l’attestent les labellisations éco-école/collège/lycée, les actions éducatives en lien avec le développement durable s’accroissent. Elles méritent d’être accompagnées afin de se développer et de s’inscrire davantage dans une démarche pédagogique globale au sein des établissements, tout en profitant des multiples opportunités partenariales.