Cérémonie de pose de la 1ère pierre de l’opération « Hotuarea » à Faa’a

2018-12-10T18:45:03+00:0010 décembre 2018|

Cérémonie de pose de la 1ère pierre
de l’opération « HOTUAREA»
(lundi 10 décembre – 9h30 à Faa’a)

Discours de Monsieur Edouard FRITCH

Président de la Polynésie française

Monsieur le Haut-commissaire de la République en Polynésie française,

Monsieur le Maire de la commune de Faa’a,

Monsieur le Ministre du logement,

Mesdames et Messieurs les Ministres,

Mesdames et Messieurs les représentants de l’Assemblée de la Polynésie française,

Mesdames et Messieurs des services de l’Etat,

Mesdames et Messieurs les présidents des associations d’Hotuarea,

Monsieur le Directeur Général de l’Office Polynésien de l’Habitat,

Monsieur le Directeur de la Délégation à la ville et l’Habitat

Mesdames et Messieurs, Cher amis,

Ia orana et bienvenue à tous,

Dans ma carrière politique, j’ai posé beaucoup de premières pierres. Mais c’est toujours une grande satisfaction quand il s’agit de mettre en œuvre un programme de logements.

Disposer d’un toit pour y loger sa famille, c’est un besoin fondamental et je n’ai pas attendu d’être Président de notre Pays pour savoir que le logement est une priorité majeure pour notre population.

Au rythme actuel de construction et en admettant que les besoins demeurent constants, il faudra bien des années pour satisfaire l’ensemble demandes en instance ! C’est dire si le défi que nous avons à relever est immense mais combien motivant !

Je dirais : « Ce n’est donc pas l’énormité de la tâche qui importe, mais l’importance de notre courage ».

C’est dire, aussi, l’importance du chantier que nous allons ouvrir ici, car cette opération a autant d’année en qualité de projet que j’en ai en tant qu’homme politique !

Nous ne sommes plus dans le projet, car le permis de construire de l’opération a été délivré le 16 novembre 2018, et les travaux peuvent aujourd’hui démarrer. La pose symbolique de cette première pierre marque donc officiellement la concrétisation de ce projet HOTUAREA-OUTUARAEA.

Ce programme de 100 logements, s’effectuera en deux phases, d’abord la construction de 48 logements, puis une seconde phase de 52 logements. La réalisation de cette résidence s’inscrira dans un environnement positif et sécurisé pour l’épanouissement de nos familles.

Ce programme est conçu de manière à respecter les servitudes aéronautiques auxquelles le site est soumis tout en veillant à offrir aux familles des habitations confortables, avec des jardins et des espaces de vie commune.

C’est un espace de plus de 22 900 m² transféré du domaine de l’Etat au domaine du Pays, qui accueillera des bâtiments de deux à six logements permettant le regroupement familial. Il est important que les familles trouvent leurs repères, car le logement c’est le premier espace vital où la famille se construit.

L’OPH et son maître d’œuvre David CHAUVIN ont travaillé d’arrache pied pour que ce lotissement, soit un lieu où il fera bon vivre. Mais la concrétisation de ce projet s’est faite aussi grâce au soutien constant du tissu associatif qui est ici riche et dynamique et qui permet de développer et d’animer la vie locale tant sociale que culturelle et sportive.

En outre, la pose de cette première pierre, c’est aussi l’expression d’un partenariat financier et opérationnel, celui du Contrat de Projets 2015-2020. Ce contrat va entrer dans sa quatrième année d’exécution et au 1er décembre 2018, le secteur du logement représente 53 % de la ventilation des projets engagés par secteur, soit plus de 9.1 milliards de francs pacifique déployé par l’Etat et le Pays.

Le montant global de cette opération s’élève à 1,29 milliard de commande publique injectée dans le secteur du bâtiment pour cette première phase, ce qui signifie la mobilisation d’au moins 12 entreprises de construction durant les 30 mois de travaux, représentant plus d’une quarantaine d’emplois assurée, à laquelle s’ajoute une dizaine de contrats d’insertion social.

Les outils sont là, et le travail porte ses fruits pour que les résultats soient à la hauteur des espérances légitimes de notre population. A titre de rappel 191 clés ont été remise depuis janvier 2018. Mais, je souhaite que nous nous donnions les moyens d’aller plus vite et plus loin encore. C’est pourquoi 2019 sera l’année de la conception de la Stratégie et de la programmation de la politique publique de l’habitat en Polynésie française. Le ministère du logement et de l’aménagement du territoire est déjà à pied d’œuvre.

Je crois que nous serons tous d’accord sur cette stratégie qui doit permettre au logement social et à l’ensemble du secteur de l’habitat s’être un facteur structurant du développement des archipels de la Polynésie française.

Ainsi, donnons corps à ce nouvel élan que nous souhaitons pour le logement en Polynésie, mais aussi, plus largement, pour toute l’économie polynésienne.

Je vous remercie pour votre attention

Maururu.