Allocution du Président à l’occasion de l’inauguration du parc Aorai Tini Hau

2018-12-12T16:40:58+00:0012 décembre 2018|

ALLOCUTION DE MONSIEUR EDOUARD FRITCH

PRESIDENT DE LA POLYNESIE FRANCAISE

INAUGURATION DU PARC AORAI TINI HAU

Mercredi 12 décembre 2018

Monsieur le Haut-Commissaire,

Madame la Député,

Madame, monsieur les Sénateurs,

Mesdames et messieurs les Ministres,

Mesdames et messieurs les Représentants,

Mes amis les Maires de Papeete et de Arue,

Mesdames et messieurs les membres du Conseil municipal de Pirae,

Monsieur le Président du COPF,

Mesdames et messieurs,

Chers amis,

C’est avec une grande joie que je vous adresse toutes mes chaleureuses salutations en cet après-midi bien ensoleillé.

Merci à mes amis du Conseil municipal de Pirae d’être à mes côtés pour l’inauguration de ce site, ô combien important et stratégique de notre périmètre communal.

Ma joie est donc à la puissance 2, au regard de ma double qualité de Président de la Polynésie française et de Maire de la Ville de Pirae.

Aorai Tini Hau est désormais un parc public. J’en suis, au final, très satisfait et même fier, car nous avons fait le bon choix. Je l’ai ainsi voulu car j’avais en premier lieu pensé à nos familles.

Le succès populaire des Jardins de Paofai m’a conforté dans l’idée que nos familles, nos jeunes, ont besoin d’espaces conviviaux pour se retrouver, entre enfants et parents, entre jeunes, entre sportifs, etc.

J’aurai pu en premier réflexe, consacrer ce lieu de 3 hectares, parking y compris, à des activités économiques, pour rentabiliser ce foncier qui a une valeur importante.

Mais, le besoin de cohésion de nos populations jeunes et adultes, le besoin d’un cadre de vie de qualité et ouvert à tous m’ont paru, dans la balance des options, d’une pertinence plus grande.

Cohésion sociale, développement économique, tranquillité familiale, paix sociale, sont les ingrédients d’un même défi, celui de bien vivre ensemble.

Vous savez combien j’attache une attention particulière à nos familles. Combien de fois, ai-je dit « quand la famille va, tout va ». Cette forte conviction qui m’anime doit être traduite en actes. Aorai Tini Hau est un acte concret de cette volonté.

La plage de Taaone est un lieu d’histoire. Elle a commencé au temps de Pomare 1er, en passant  par le célèbre hôtel TAAONE puis dernièrement la salle Aorai Tini Hau.

Il y a sur ce site des vestiges archéologiques, témoin d’une certaine sacralité reconnue à une certaine époque.

Visiblement, ce site possède encore un certain « mana », puisqu’il capte encore et à nouveau l’attention des plus hautes autorités du pays, comme ce le fut avec Pomare 1er.

Je pense que l’esprit des anciens nous guide et nous convie encore au respect de ce site qui ne peut avoir qu’une vocation publique et non privative.

Taaone est aussi la plage la plus importante du centre urbain de Tahiti.

J’ai toujours le désir que l’eau de baignade de cette baie devienne à nouveau propre. C’est la prochaine étape de mon engagement en faveur de cette baie.

Mes chers amis, c’est à la population de Pirae, mais aussi celles des communes avoisinantes, que je dédie ce parc paysager à vocation ludique et sportive.

Ce projet est une première étape qui s’inscrit dans un aménagement global du front de mer de Taaone. Je veux faciliter l’accès à la mer de nos populations. Aorai Tini Hau est l’un des rares espaces encore disponible et idéal pour un facile accès à la mer. Il est d’autant idéal qu’il y a également un grand parking pour accueillir convenablement notre population.

L’aménagement choisi a aussi été imaginé pour accueillir des manifestations sportives internationales mais également locales participant au rayonnement de la Polynésie française.

Le parc paysager de Aorai Tini Hau, c’est 2 hectares d’espaces arborés, un terrain de beach soccer et de beach volley de haut niveau, un centre nautique, une salle polyvalente, des îlots de musculation, des îlots de jeux pour les plus jeunes et toute une esplanade dédiée aux rencontres familiales et de loisirs.

Le coût total des travaux s’élèvent à près de 500 millions de francs.

A terme, la ville de Pirae prévoit d’intégrer ce parc paysager dans un projet d’urbanisme plus vaste, développé en direction de Patutoa, avec commerces et logements, pour en faire le nouveau cœur de ville de Pirae.

Je tiens à remercier l’ensemble des personnes, personnels, partenaires, architecte, entreprises qui ont initié la réalisation et permis l’ouverture aujourd’hui de ce parc paysager.

Je tiens tout particulièrement à remercier mon conseiller municipal, mon ami architecte Jean Chicou, qui a suivi avec art et compétence, le projet que nous avons la chance d’inaugurer cet après-midi.

Je remercie le ministère en charge de la jeunesse et des sports et TNAD pour la maîtrise d’ouvrage. Merci de nous avoir fait livrer cet ouvrage dans les délais prévus.

Dans quelques jours, les championnats Océania de Beach Volley se dérouleront sur ce beau site. Je suis heureux que nous puissions offrir à nos sportifs de marque venus du Pacifique, des sites de qualité. C’est une forme de respect et un devoir de notre part de les accueillir dans des conditions convenables.

Je finirai en remerciant à nouveau tous les acteurs qui ont permis la réalisation de ce projet.

Cette ouverture constitue une étape supplémentaire dans la volonté de mon gouvernement d’offrir à notre population des espaces de détente, de rencontre, de loisirs mais aussi des lieux d’organisation de manifestation internationales et locales.

Je vous remercie.