Rencontres avec les représentants du Vanuatu et de la France

2018-10-09T17:32:00+00:009 octobre 2018|

Avant les interventions devant la 4ème commission de l’ONU, mardi, à New York, la délégation de la Polynésie française, menée par le Président Edouard Fritch, s’est entretenue avec l’ambassadeur Odo Tevi, représentant du Vanuatu auprès des Nations Unies.

Au cours de cet entretien, le Président Fritch et sa délégation ont expliqué au représentant du Vanuatu les grandes lignes du statut d’autonomie de la Polynésie française et ont souligné le fait que la majorité de la population soutient et apprécie cette forme de gouvernance, comme le démontre le résultat des élections à l’Assemblée de la Polynésie française, cette année.

Ils ont également mis en exergue les liens tissés ces dernières années avec le Vanuatu, pays francophone, et ce dans le cadre notamment du Forum des îles du Pacifique. Une délégation du Parlement du Vanuatu était ainsi encore dernièrement en visite officielle en Polynésie française.

Une ultime rencontre a eu lieu, à la mi-journée, avec l’ambassadeur François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations Unies. L’ambassadeur a salué la démarche du Président, et de sa majorité, de s’exprimer devant la 4ème commission.

Le contexte particulier dans lequel la Polynésie française a été réinscrite sur la liste de l’ONU des territoires à décoloniser, en 2013, a grandement évolué, a souligné l’ambassadeur. Le Président a, à cette occasion, rappelé que le rapport sur lequel cette décision avait été prise est « partial » et qu’il donne un « tableau de la situation en Polynésie complètement faux ».

 

La volonté du Président est d’informer au mieux les membres de l’ONU sur la situation de la Polynésie française. Il a ainsi critiqué la démarche de l’opposition indépendantiste qui, avec 23 pétitionnaires enregistrés auprès la 4ème commission de l’ONU, essaie de donner l’impression qu’elle représente une majorité de Polynésiens, alors que cela ne reflète absolument pas la réalité des urnes.