Signature de conventions pour les consultations spécialisées avancées dans les îles

2018-08-07T14:41:03+00:007 août 2018|

Une convention tripartite a été signée en 2006 entre le Pays, le Centre hospitalier de la Polynésie française et la CPS (Caisse de prévoyance sociale) pour l’établissement de contrats d’objectifs et de moyens encadrant les missions de praticiens du Centre hospitalier de la Polynésie française exerçant dans les îles.

Cette convention fixait par avenants les programmes annuels de ces consultations spécialisées avancées et son enveloppe financière. Les médecins spécialistes qui se rendent dans les structures sanitaires de la Direction de la santé permettent notamment:

  • D’offrir aux patients la possibilité de consultations spécialisées et d’interventions chirurgicales sur place ;
  • De mieux réguler les évacuations sanitaires, sans nuire à la qualité des soins ;
  • De limiter, les déplacements des patients, d’accompagnateurs familiaux et/ou médicaux des îles vers Papeete qui sont socialement pénalisants et économiquement coûteux ;
  • De participer à la formation des professionnels de santé exerçant dans les structures éloignées.

Cependant, conformément au schéma d’organisation sanitaire 2016-2021 de la Polynésie française qui préconise la prise en charge des patients au plus près de leur domicile, il a été mis en évidence la nécessité de développer ce dispositif pour mieux répondre à l’évolution des priorités de santé du  Pays et des besoins des usagers des archipels éloignés, dans une logique de parcours de soins coordonnés. Dans cet objectif, ce réseau inter-îles sera coordonné à compter de 2019 par la Direction de la santé.

Dans ce cadre, et suite à l’annulation de missions de médecins spécialistes du CHPF au premier semestre 2018, la cellule de coordination de ce réseau de la direction de la santé intégrera dans ce dispositif, en plus des médecins spécialistes salariés du CHPF et de la Direction de la santé, des médecins spécialistes libéraux.

Toutefois, pour cette fin d’année 2018, année de transition dans l’organisation de ce réseau, afin de couvrir les besoins dans les spécialités médicales dans lesquels les praticiens du CHPF n’interviennent pas et pour assurer la continuité des soins au plus près du domicile des patients, il a été convenu d’octroyer à la Direction de la Santé Publique un financement exceptionnel pour les frais de déplacements de ses médecins spécialistes et des intervenants libéraux qui seront associés à ces missions de service publique.

Ces deux conventions complètent ainsi, pour ce deuxième semestre 2018, le dispositif conventionnel liant la CPS, le CHPF et la Direction de la Santé Publique depuis 2006, finançant des missions de spécialistes du CHPF dans les îles dans le cadre du réseau inter-îles pour compléter l’offre de soins de spécialistes dans les archipels.