Comité de pilotage de l’Information Géographique (CIG)

2018-11-28T15:28:20+00:0028 novembre 2018|

Le Comité de pilotage de l’Information Géographique (CIG) s’est réuni, mardi. Il a été tout d’abord l’occasion de dresser un bilan des premières actions initiées depuis l’élargissement de sa composition à de nouveaux membres issus du secteur privé et d’organismes parapublics.

En effet, des réalisations concrètes ont pu être menées à bien durant cette année et prouvent l’utilité de l’impulsion donnée par le CIG. La mise à disposition gratuite en données ouvertes, dites « open data », des données géographiques produites par la section topographie du service de l’urbanisme, fixées par un arrêté du 29 mars dernier, stimulera le partage de données spatiales et l’économie numérique liée au développement de Systèmes d’Information Géographiques.

L’officialisation de l’usage de référentiels géodésiques et altimétriques communs en Polynésie française (arrêté du 3 avril dernier), favorisera, quant à lui, une meilleure cohérence dans la production de données géographiques en Polynésie française. Enfin, l’exonération de taxes douanières à l’importation de matériels de mesures topographiques, applicable à compter du 1er janvier 2019, incitera les professionnels à s’équiper des matériels les plus performants.

La seconde partie de la séance a été l’occasion pour la commune d’Arue de partager son expérience en matière de mise en place d’un système d’adressage et de gestion d’un Système d’Information Géographique adapté aux besoins d’une commune. Le CIG a ainsi pu mesurer les difficultés rencontrées par les communes dans leur quotidien et le besoin pour une meilleure coordination des projets développés par les communes, le Pays et l’Etat.

Pour finir, le groupe de travail du CIG portant sa réflexion sur la constitution d’une Infrastructure de Données Spatiales en Polynésie française, a présenté les résultats de ses travaux. Des référentiels exhaustifs des acteurs de l’information géographique et des données thématiques produites en Polynésie française ont été édités et seront désormais diffusés.