Aménagement touristique : pose de la première pierre du parc paysager de Hotuarea

2018-12-21T12:50:18+00:0021 décembre 2018|

Le Président Edouard Fritch a procédé, vendredi matin, à la pose de la première pierre du parc paysager de Hotuarea, à Faa’a.

La cérémonie s’est déroulée en présence également du Vice-Président Teva Rohfritsch, de la ministre du Tourisme, Nicole Bouteau, du ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, du chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent du Haut-commissariat, Raymond Yeddou, et du maire de la commune de Faa’a,  Oscar Temaru.

Ce parc s’inscrit dans la volonté du de mettre en valeur l’ile de Tahiti et ses différentes communes. Avec le soutien opérationnel du service du tourisme et de TNAD (Tahiti Nui Aménagement et Développement), le gouvernement a voulu que Hotuarea constitue désormais le premier arrêt du tour de l’ile de Tahiti afin de pouvoir y accueillir à la fois la population mais aussi les visiteurs d’où qu’ils viennent.

Réalisé avec le soutien du service du tourisme et TNAD, cet aménagement accueillera une aire de jeux pour enfants, des fare de vente pour des produits frais, transformés mais également le savoir-faire artisanal.

Dans le parc, un espace de représentation et de spectacle permettra l’organisation de manifestations et d’événements divers. II donnera une place importante à |’expression de la culture polynésienne. Du mobilier urbain avec des tables de pique-nique, bancs et sanitaires, y seront également aménagés. Ce parc sera ouvert et accueillant, c’est |’esprit dans lequel il a été conçu, et sera en accord avec les valeurs de convivialité, d’accueil et de partage. Il sera un lieu de vie central pour les habitants du quartier et de la commune.

Il s’agit aussi, à travers ce type d’aménagements, que Tahiti soit perçue comme une destination touristique à part entière, et non plus seulement comme une ile de passage. Ce type d’aménagements contribue à mettre en valeur les communes, et à permettre à la population de participer activement et bénéficier de l’économie touristique de la Polynésie. Ce projet représente un investissement d’un coût total de 260 millions Fcfp. La fin des travaux est prévue courant novembre 2019.

Dossier de presse