Accueil

L'ACTUALITE DU GOUVERNEMENT DE LA POLYNESIE FRANCAISE

La déléguée de la Polynésie française à Paris, Caroline Tang, s’est rendue jeudi à Toulouse, avec l’aval de Nicole Sanquer-Fareata, ministre de l’Education, afin d’évaluer la nature des travaux nécessaires à la rénovation du foyer des étudiants polynésiens.

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est rendu vendredi matin à la salle Aorai Tini Hau, à Pirae, accompagné du ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, afin de procéder à l’ouverture du 16 ème Salon du tourisme de Tahiti et ses îles.

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, venu en Nouvelle-Zélande, avec le ministre de la Relance économique, Teva Rohfritsch, pour signer un accord de coopération avec plusieurs états et territoires polynésiens relatif aux projets de câbles sous-marins dans la région Pacifique, a également, à cette occasion, fait un point sur le projet d’une meilleure desserte aérienne régionale.

Le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, le ministre des Affaires étrangères néo-zélandais Murray McCully, le Premier ministre des îles Cook, Henry Puna, le Premier ministre de Niue, Toke Talagi, et le représentant de Tokelau, ont signé, jeudi, à Auckland, en Nouvelle-Zélande, un accord de coopération relatif à un projet international de connectivité du Pacifique.

Le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou, s’est entretenu ce mardi, à son ministère, avec le consul général d’Australie, Paul Wilson, à l’occasion de sa première visite officielle en Polynésie française depuis sa nomination à Nouméa en juillet dernier. M. Wilson était accompagné du consul honoraire d’Australie à Papeete Marc Siu.

A l’occasion de son déplacement en Nouvelle-Zélande pour la signature d’un accord de coopération portant sur les projets de câbles sous-marins dans le Pacifique, le Président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est entretenu, ce jour, avec le ministre des Affaires étrangères néo-zélandais, Murray McCully, et ce en présence également du ministre en charge de la Politique numérique, Teva Rohfritsch.